chasseur immo lyon

Lyon, deuxième pôle économique de France après Paris, attire de nombreux Français pour ses multiples attraits, dont sa richesse culturelle et gastronomique, sa situation géographique stratégique et son dynamisme économique. Si vous faites partie de ceux qui envisagent d’investir dans l’immobilier dans cette ville fascinante, cet article vous aidera à comprendre les tendances actuelles des prêts immobiliers à Lyon.

Présentation de la situation immobilière à Lyon

L’immobilier à Lyon connaît un essor considérable ces dernières années. Dans la « Capitale des Gaulles », le marché immobilier vit des jours radieux. La demande est très forte, stimulant ainsi une hausse continuelle des prix. Cependant, l’offre peine à suivre cette demande en raison de contraintes significatives d’espace, de régulations urbaines strictes et de développement durable. De ce fait, le marché immobilier lyonnais est aujourd’hui caractérisé par une tension entre une demande élevée et une offre limitée.

Importance de connaître les tendances de prêts immobiliers

L’immobilier est souvent un investissement de grande envergure. Dans ce contexte, connaître les tendances de prêts immobiliers est crucial. En effet, cela peut vous permettre de faire un investissement plus judicieux, sachant comment les taux d’intérêt évoluent, quel type de prêt convient le mieux à votre situation, comment le marché pourrait évoluer à l’avenir, entre autres. C’est aussi un bon point de départ pour comprendre le marché immobilier dans une ville donnée, en l’occurrence Lyon dans ce cas précis.

Trouvez un logement au meilleur prix à l’aide d’un chausseur d’appartement à Lyon.

Etat des lieux des prêts immobiliers à Lyon

Les critères de prêts immobiliers

Un prêt immobilier n’est pas attribué au hasard. Plusieurs paramètres entrent en jeu pour sa concession. Ces critères comprennent votre capacité de remboursement (qui dépend de vos revenus, de vos charges, de votre stabilité financière…), votre apport personnel, votre situation professionnelle et personnelle (situation matrimoniale, nombre d’enfants à charge…), votre historique en matière de crédit, sans oublier le prix du bien immobilier que vous souhaitez acquérir et sa localisation.

Les prix au m2 et leur incidence sur le prêt

À Lyon, le prix moyen au m² est d’environ 4 500 €, ce qui est relativement élevé par rapport à d’autres villes de la même taille en France. Cette hausse se répercute inévitablement sur les prêts immobiliers, influençant le montant que vous pouvez emprunter et la durée du prêt. Plus le prix du mètre carré est élevé, plus vous aurez besoin de financement, ce qui pourrait vous contraindre à opter pour un prêt à long terme afin de pouvoir rembourser une somme aussi importante.

Une étude de trois types de prêts immobiliers populaires à Lyon

  1. Prêt à taux zéro (PTZ)
  2. Prêt conventionné
  3. Prêt d’accession sociale

Analyse du prêt à taux zéro (PTZ)

Le PTZ est un prêt aidé par l’Etat français qui aide principalement les personnes à faible revenu à accéder à la propriété. Il permet effectivement de financer une partie de l’achat d’un premier logement. Mais il va de soi qu’il est associé à plusieurs conditions, dont des conditions de revenus. Par ailleurs, le PTZ est réservé à l’achat d’un logement neuf ou à la rénovation d’un logement ancien, le tout devant devenir la résidence principale de l’emprunteur.

Étude du prêt conventionné

Le prêt conventionné est un autre type de prêt immobilier offert par les banques qui ont conclu une convention avec l’Etat. Comme son nom l’indique, il est régi par une convention entre l’Etat et les établissements de crédit. Il est ouvert à tous, sans condition de ressources, pour l’acquisition d’une résidence principale. Ce prêt peut financer jusqu’à 100 % de l’opération hors frais de notaire et peut être complété par d’autres prêts.

Détail du prêt d’accession sociale

Le prêt d’accession sociale (PAS) est un prêt qui vise à faciliter l’accession à la propriété pour les ménages à faible revenu. Il est soumis à des conditions de ressources et est réservé à l’achat ou à la construction d’une résidence principale. Le pas peut permettre de financer jusqu’à 100 % du coût de l’opération, sans nécessité d’apport personnel.

Les facteurs qui influencent ces tendances

Les politiques gouvernementales

Les décisions du gouvernement en matière de logement peuvent avoir un impact réel sur la tendance des prêts immobiliers. Par exemple, la mise en place de nouvelles aides pour l’accès à la propriété ou la modification du régime du prêt à taux zéro peuvent orienter la demande dans une direction ou une autre.

L’impact de la COVID-19

La pandémie du Coronavirus a chamboulé, comme beaucoup d’autres secteurs, le marché de l’immobilier. D’un côté, les taux d’intérêt extrêmement faibles ont incité de nombreux acheteurs potentiels à investir. De l’autre côté, l’incertitude économique engendrée par cette crise sanitaire sans précédent a rendu les banques plus frileuses, ce qui a pu affecter la possibilité pour certains d’obtenir un prêt.

L’environnement économique général

L’environnement économique général joue un rôle non-négligeable dans les tendances des prêts immobiliers. Une économie en bonne santé signifie généralement des taux d’intérêt plus élevés, tandis qu’une économie en récession ou en stagnation entraîne généralement une baisse des taux d’intérêt. De plus, une économie forte peut encourager les institutions financières à prêter davantage, tandis qu’une économie faible peut les inciter à resserrer leurs critères d’octroi de prêts.

Conclusion

Résumé des tendances actuelles de prêts immobiliers

En résumé, les conditions actuelles du marché immobilier à Lyon illustrent parfaitement les défis auxquels sont confrontés les emprunteurs potentiels. Les prix de l’immobilier en constante augmentation couplés à une offre limitée rendent le marché particulièrement compétitif. De ce fait, les acheteurs sont poussés à rechercher différentes options pour financer leur achat immobilier, d’où la popularité du prêt à taux zéro (PTZ), du prêt conventionné et du prêt d’accession sociale (PAS).

Prévisions et recommandations pour les futurs acquéreurs

Face à ces défis, mon conseil pour les futurs acquéreurs est de prendre le temps de réfléchir à leur stratégie d’investissement. Il est important de comprendre les différentes options qui s’offrent à eux, et de faire un choix éclairé en fonction de leur situation financière personnelle et des tendances du marché. Par ailleurs, compte tenu de l’évolution rapide du marché et des taux d’intérêt, il devient primordial de rester vigilant et informé des dernières évolutions pour être en mesure de saisir les opportunités qui pourraient se présenter.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *